Le pédalage : 4 conseils efficaces

Vous avez déjà lu des articles de ce blog et constaté qu’en général il est question d’exercices de musculation à la maison et sans matériel. Cependant le vélo est un bon complément et a aussi le mérite de vous faire voir du pays tout en vous aérant !mais sur un vélo l’art du pédalage est important… regardez plutôt cette vidéo.

Ce mois-ci nous allons aborder l’efficacité au pédalage.

Les petites choses à savoir:

  • d’abord bien régler sa hauteur de selle, pour être le plus efficace possible. Si on a la selle trop basse, on va pédaler uniquement avec les quadriceps, cela ne sera pas du tout efficace…. Ce qu’il faut c’est avoir pas mal de levier, avoir la jambe quasiment tendue pour avoir toute la puissance possible. Seule chose à laquelle vous devez faire attention: le genou  ne doit pas être complètement tendu, sinon  vous risqueriez d’avoir des problèmes d’articulation.Donc le plus tendu possible, mais pas complètement. pédalage, pédalage
  • je vous propose un pédalage 4 temps, plus facile si vous avez des cales automatiques, mais qui fonctionne quand même si vous n’en avez pas ! L’idée c’est de ne pas seulement pousser durant la phase de descente de la pédale, mais aussi d’aider l’autre côté en tirant en arrière. Donc poussée vers le bas (temps 1), puis tirer vers l’arrière (temps 2), puis tirer vers le haut (temps 3), puis pousser en avant lorsqu’on arrive en haut (temps 4).pédalage, pédalage 
  • L’efficacité se joue aussi au niveau de la fréquence de pédalage. On peut soit pédaler très rapidement, 95 à 100 tours par minute, ou plus en force à 50 tours minutes avec de gros braquets. Le plus efficace est un pédalage en puissance, à  environ 85 tours par minutes, pas évident à mesurer. Mais il existe des appareils qui réalisent cette mesure pour vous ! Essayez de vous en faire prêter un pour vous rendre compte de votre pédalage actuel. A 85 tours/mn c’est là qu’on a le plus de puissance avec le moindre effort. Si vous choisissez un pédalage en force plus lent, certes cela va vite mais vous fatiguez vos muscles, l’acide lactique s’accumule et vous ne tiendrez pas longtemps, pas plus d’une heure.
  • Pour atteindre la fréquence de 85 tours/mn, il va vous falloir bien choisir vos braquets en fonction du terrain, qu’il vous faut bien analyser. Essayez de regarder loin et d’anticiper un peu.  Par exemple si vous êtes en descente et qu’une montée s’annonce, il va falloir bien manoeuvrer vos vitesses pour ne pas être en pédalage de force en bas de descente, forcer sur la chaîne et perdre du temps. Donc observez et anticipez ! pédalage

Voilà, à vous de jouer, je vous souhaite de belles sorties à vélo, qui peuvent agréablement compléter vos exercices de musculation à la maison. Bon pédalage et appliquez bien les 4 conseils !

Vous avez aimé cet article ? Recevez les meilleurs chez vous directement, et vos cadeaux en laissant vos coordonnées !

Nom:
Adresse mail:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>